Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout ce qui se passe autour de nous, n'est que le reflet de nos énergies intérieurs aussi bien à titre individuel et qu'à titre collectif.
Tout est vibration et certaine loi de l'univers son immuable " Tu attires à toi ce que tu vibres "

« Je vais vous parler comme je le fais avec ceux que je rencontre : Gardez à tout moment une ‘‘boîte imaginaire’’ à côté de vous. Si ce que je dis ne rime à rien pour vous ou porte atteinte à votre vision de la réalité, je vous suggère de simplement le jeter dans la boîte. N’acceptez ou n’avalez jamais comme une vérité ce qu’on vous dit sans le filtrer au travers de votre propre expérience de vie, votre propre logique et, chose très importante, vos propres valeurs personnelles.
Avaler des idées sans les mâcher ni les digérer complètement peut conduire à une sorte d’indigestion mentale et/ou spirituelle. Pour ce type de maladie il n’existe rien qui ressemble à un antiacide instantané.
Certains disent que l’on doit laisser de côté ses notions de logique et de pensée rationnelle en entrant dans le domaine des expériences spirituelles, que l’on doit s’abandonner totalement à la foi et ne pas laisser la rationalité entrer en jeu. Personnellement je trouve que ce genre de pensée est dangereux. Nous avons besoin de tout notre bon sens et de toute l’intelligence dont nous sommes capables pour ne pas s’illusionner sur la voie de l’illumination spirituelle. C’est la véritable lumière de la conscience de soi que nous cherchons, pas la fausse luminosité de fantasmes et désirs personnels. »
Et toute information est interprétée et colorée par la personnalité qui la détient et la transmet.
D’où l’importance, à mon sens, d’utiliser notre libre arbitre.

« Que sommes-nous vraiment ? »

Laisse-moi y répondre à la lueur de « Mes Croyances » et de « Mes Vérités ».
Ses vérités ne sont pas figées, elles sont en devenir et évoluent à chaque instant selon mon évolution.

« Nous sommes des êtres spirituels venue faire une expérience dans la matière physique en 3 dimensions.
Nous avons peut-être reçu le don le plus terrifiant qui soit : la capacité de projeter extérieurement nos pensées et de leur donner une forme physique. Ce don implique une responsabilité alors que nombre d’entre nous sont tentés de se féliciter des succès remportés et de rejeter nos échecs sur Dieu, le destin ou la société.
Le fait est là ; chacun d’entre nous créer sa propre réalité physique. Nous engendrons les splendeurs et les terreurs de notre existence terrestre. Nous refuserons d’assumer cette responsabilité tant que nous ne prendrons pas conscience que nous en sommes les créateurs.
Nous ne pouvons pas non plus accuser le diable d’être l’auteur de ces malheurs terrestres. Nous sommes suffisamment subtils pour nous rendre compte que le diable est une projection de notre psyché, mais nous n’avons pas assez progressé en sagesse pour apprendre à utiliser notre créativité d’une manière constructive.
Nos croyances construisent la réalité. Nos croyances individuelles et nos croyances collectives. L'intensité d'une croyance est extrêmement importante...
Et si nous croyons, pour le dire très simplement, que les gens nous veulent du bien, et qu'ils vont nous traiter avec gentillesse, c'est ce qu'ils feront.
Et si nous croyons que le monde est contre nous, alors c'est ce qu'il sera dans notre expérience.
Et si nous croyons... SI NOUS CROYONS QUE NOUS ALLONS COMMENCER A VIEILLIR A 22 ANS, eh bien c'est ce que nous ferons.
Et si nous croyons que nous sommes pauvre, et que nous le serons toujours, alors notre expérience va nous prouver que nous avons raison.
Nos croyances nous regardent en face quand nous nous regardons dans la glace.
Ce sont elles qui constituent notre image.
Nous ne pouvons pas échapper à nos croyances.
Elles sont, néanmoins, la méthode par laquelle nous créons notre expérience.
Il est important que nous comprenions que nous ne sommes pas à la merci de l'inexplicable, que nous ne sommes pas à la merci d'événements sur lesquels nous n'avons aucun contrôle, qu'il s'agisse d'événements psychologiques ou physiques, selon les termes que nous employons.
Comme je vous le dit, que nous croyions que notre vie présente résulte d'incidents arrivés dans notre première enfance, ou dans des vies antérieures, sur lesquelles nous pensons n'avoir aucun contrôle non plus, ne fait guère de différence.
Les événements qui nous concernent, nos vies, nos expériences, sont causés par nos croyances présentes. Changeons nos croyances et notre vie changera. »
Nous comprenons mieux pourquoi “Connais-toi toi-même” de Socrate est important.
Nous devons apprendre à nous entrainer à créer de façon responsable. Il nous faut un système d'entrainement à l'émergence de la conscience. Nous sommes en train d'apprendre à être des Co créateurs. Nous sommes en train d'apprendre à être des dieux, selon le sens que nous donnons maintenant à ce terme. Nous sommes en train d'apprendre la responsabilité – la responsabilité de toute conscience individualisée. Nous sommes en train d'apprendre à manier cette énergie qui est nous, dans des buts créatifs.
On peut considérer le monde physique comme une école primaire. Nous faisons tous partie d'une école cosmique, et nous y sommes pour apprendre et pour nous réjouir de notre être. Dans le sol fertile de la réalité physique, nous devons grandir et porter des fruits.
Notre expérience quotidienne est la salle de classe où nous apprenons les rudiments du maniement de l'énergie, de façon à pouvoir devenir des Co-créateurs conscients à côté de l'Esprit Universel, du Mental, de Dieu, de TOUT CE QUI EST, ou quel que soit le terme que nous préférons. D'un côté, chacun de nous est la manifestation unique de l'Esprit Universel/Tout Ce Qui Est, et de l'autre, nous sommes chacun des « enfants dieux », des dieux à l'entrainement.
Une des leçons les plus importantes à apprendre est que nous créons notre propre réalité en fonction de nos pensées, de nos émotions et de nos croyances. Chacun de nous à accès à une quantité illimitée d'énergie et à la connaissance intérieure de notre « âme », ou identité supérieure, et nous avons à apprendre à utiliser notre impressionnant pouvoir avec efficacité et sagesse.
Nous formons notre expérience. Nous formons notre passé, notre présent, et notre avenir. Nous sommes responsables de chaque moment de nos journées, individuellement et en masse.
En masse, nos croyances font apparaître le monde tel que nous le connaissons.
Individuellement, elles construisent notre vie quotidienne privée.
Nous avons reçu les dons des dieux. Nos croyances deviennent des réalités.
Ce que nous croyons EST, et devient réel dans notre expérience. Il n'y a pas d'autre réponse.
Il n'existe aucune partie de notre vie où cela ne soit pas le cas.
Nous fabriquons notre propre réalité : la réalité de nos rêves, la réalité de notre vie éveillée, et toutes les réalités dans lesquelles nous avons votre existence. Il n'y a pas de hasards. Nos joies viennent de nous, et nos succès, et nos échecs, ou ce que nous considérons comme tels.
Si nous réalisons que c'est nous qui créons notre réalité physique à partir de nos pensées et de nos désirs, alors nous avons appris l'aspect le plus important de la réalité. C'est ce que nous avons essayé de faire au cours de nos autres vies, nos vies passées.
La réalisation de ces vérités annule toute soi-disant dettes provenant d'autres vies.
Le point crucial de l'existence physique est de réaliser que nos pensées se transforment en matière.
Nous devons arriver à juger la réalité physique. Nous devons arriver à réaliser qu'elle est une matérialisation de nos pensées, sentiments et représentations, et que le moi intérieur construit ce monde.

Vous pourriez me dire mais je n’ai pas choisi tous ces attentas et toutes cette violence sociale ou je n’ai pas choisi cette expérience et bien laissez moi vous dire que SI.
D’une façon ou d’une autre ce sont nos pensées, nos émotions et nos croyances qui déterminent les expériences qui sont les nôtres.
Lorsque nous reconnaissons que tout ce qui existe est un miroir de nous-même alors il nous appartient de réparer tout ce que nous vivons comme expérience en allant à l'intérieur de nous pour nous brancher à la Divinité (qui peut aussi être appelé Dieu, la Vie, l'Univers ou toute autre appellation selon nos choix) qui nous guidera pour atteindre la Paix.

La conscience est la façon dont on perçoit les différentes dimensions de la réalité. La conscience que nous connaissons est extrêmement spécifique. Nos sens nous permettent de percevoir le monde en trois dimensions mais, par leur nature même, ils font obstacle à la perception d’autres dimensions tout aussi valides. En général, nous nous identifions à la partie du moi qui est orientée vers la réalité quotidienne. Il ne nous viendrait pas à l’esprit de nous identifier à une partie de notre corps et d’ignorer toutes les autres. C’est pourtant ce que nous faisons lorsque nous partons du principe que nous sommes notre ego, et rien de plus.
Cette conscience œuvre de façon multidimensionnelle.
Ce n’est pas l’Âme, l’Entité, le Moi Globale ou Le Moi Divin qui est davantage que la conscience.
La conscience n’est qu’un attribut destiné à être utilisé par l’Âme.

Dans bien des cas dans cette dimension énergétique, l’égo tient lieu d’identité. L’égo crée la différence, par la forme, chose essentielle pour fonctionner dans cette dimension. Nous avons de la difficulté à comprendre que nous ne faisons Tous qu’Un. Si nous le comprenions, il n’y aurait pas les apprentissages par lesquels nous devons passer.
L’égo nous confère l’identité qui nous permet de tirer des leçons à partir d’un point de vue bien précis. C’est comme si nous observions une situation par une fenêtre spécifique. Le cadre de la fenêtre, c’est notre égo. C’est lui qui nous confère la forme pour regarder tel aspect de tel problème par la fenêtre, d’un point de vue très précis. Il y a donc la vue sur l’horizon et la vue sur l’univers tout entier. L’égo devient un télescope par lequel nous voyons des aspects bien précis de cet univers.

Selon le niveau de conscience, l’égo détermine la quantité de choses qui peuvent être vues par ce télescope, si elles sont floues, colorées de rose, ou si la lumière est réfractée de façon distordue. Et nous regardons par ce télescope cet aspect de cette dimension avec une vision claire et libre de toute obstruction. C’est ce que nous devons mettre en pratique.

Nous ne naissons pas avec une vision d’ensemble parce que nous ne pouvons en tirer aucune connaissance expérientielle. Tout le processus dans cette dimension, en particulier sur Terre, revient à comprendre la compassion de l’être humain, à comprendre que la souffrance d’autrui est en fin de compte notre souffrance.
A comprendre que lorsqu’un enfant pleure dans un pays, une autre personne pleure dans un autre pays à cause de ça. Nous sommes connectés à ce point. Quand nous découvrirons cette vérité, c’est-à-dire qu’une personne qui souffre fait souffrir de nombreuses personnes, nous gagnons en compassion et en sagesse pour ensuite les instaurer dans notre monde.

C’est le chemin expérientiel que nous devons parcourir pour voir le tableau d’ensemble.
Nous catégorisons les moments en grands moments, en moments heureux et en moments tristes. Nous les catégorisons comme expériences désirables ou indésirables. Il n’existe aucune expérience indésirable du moment que tu lui ouvres ton âme. Chaque expérience détient le potentiel d’une incroyable sagesse, pourvu que tu la récoltes, que tu la reconnaisses.
Nous rejetons ce que nous considérons comme inutile. Ainsi, nous n’allons pas au fond des choses et nous ne reconnaissons pas l’incroyable sagesse que recèle chaque expérience. Nous sommes catégoriques dans nos jugements, qui émanent de l’égo. Tout dépend donc de l’endroit où nous dirigeons notre télescope, où nous faisons briller notre lumière.

Il faut que chacun reconnaisse que la grandeur habite chaque créature. Que la souffrance de l’un est la souffrance de l’humanité entière. Tout le monde peut-être joyeux et se reconnecter au bonheur absolu qui vient de l’intérieur. Il provient de la reconnaissance de cette connexion, qui est éternelle, une connexion qui n’existe aux dépens des autres. Il s’agit de la reconnaissance de la vie même. Lorsque les gens se permettent de faire l’expérience de cette connexion, ils reconnaissent que la joie est en tout.

Comprenant cela, aujourd'hui je suis en paix avec Valls, Hollande, Sarkozy, Daesh, Clinton, Poutine, ils ne sont que des âmes tout comme nous, jouant à la perfection le rôle qui est le leur.
Si nous n’analysons pas cela avec le cœur nous avons tendance à réagir et être dans l’émotionnel, nourrissant une fois de plus les basse vibration et les égrégores et nous attirerons sans fin les mêmes situations de guerre et de conflit.

"Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde"
[ Gandhi]
“On ne peut pas résoudre un problème avec le même niveau de pensée que celle qui l'a créé.” [Albert Einstein]

Alors mes Frères et Sœurs, retrouvez le chemin du cœur et écoutez la voix de votre âme, elle est votre plus grand Guide et elle saura vous mener vers votre radiance afin d’illuminé et de créer le monde de demain.

Je nous aime

David Guérisseur

Tag(s) : #Fleurs d'éveil