Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ça fait réfléchir et donne le goût de s’ajuster : Bronnie Ware est une infirmière australienne.
Elle s'est occupée de personnes en fin de vie et les a accompagnés durant leurs dernières semaines.
Elle en a écrit un livre « The top five regrets of the dying » dont voici un extrait :

« Mes patients sont ceux qui rentraient « à la maison » pour mourir. Nous avons souvent partagé
des moments incroyables ensemble. J’étais avec eux pour les trois à douze dernières semaines
de leur existence. Les gens grandissent énormément lorsqu’ils sont confrontés à leur propre mort.
J’ai appris à ne jamais sous-estimer la capacité de croissance d’un être humain. Certains changements
furent tout à fait phénoménaux. Chacun a expérimenté une panoplie d’émotions, comme le déni,
la colère, les remords, puis encore le déni et éventuellement l’acceptation. »

Selon l’expérience de Bronnie, voici les 5 plus grands regrets émis avant de mourir :

1- Je regrette de ne pas avoir eu le courage de vivre ma vie selon mes aspirations.
2- Je regrette d’avoir passé autant de temps à travailler.
3- Je regrette de ne pas avoir eu le courage d’exprimer mes émotions.
4- Je regrette de ne pas être demeuré en contact avec mes amis.
5- Je regrette de ne pas m’être laissé être plus heureux. 


Et vous, si tout s’arrêtait demain, quel serait votre plus grand regret ?


Changer de croyances pour changer de monde
 : Voici le parcours atypique d'un jeune cadre
dynamique à New York qui comprend que son rêve américain est en train de devenir le cauchemar de
la planète. Ne souhaitant plus faire partie du problème, mais plutôt de la solution, il quitte tout…
On le laisse vous raconter la suite dans cette excellente vidéo :
Marc De La Menardière
Tag(s) : #Fleurs d'Eveil