Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avez-vous conscience de l’impact qu’a votre attitude sur les gens que vous croisez chaque jour ? Imaginons… Vous rentrez du travail en ronchonnant parce que vous avez été coincée dans les embouteillages. Vous récupérez votre fiston chez la nourrice et vous ne remarquez même pas qu’elle vous salue avec un superbe sourire. Vous ne pensez qu’à vous plaindre de la circulation. Du coup, son sourire s’efface… Arrive votre petit chéri, tout content de vous retrouver. Il vient de jouer avec de la pâte à modeler et en a plein les doigts. En raison de votre humeur, la nounou se précipite pour protéger votre beau tailleur. Petit Chéri ne comprend pas qu’il ne peut pas se jeter dans vos bras et se met à pleurer. Le grand fils de la nourrice rentre à son tour et ne range pas son sac convenablement. Sa mère lui crie dessus. Le chien vient accueillir son jeune maître mais celui-ci le repousse brutalement… Réalisez-vous que depuis votre arrivée dans cette maison, le stress règne partout autour de vous ? Que votre mauvaise humeur s’est communiquée en cascade à tout le monde ? En effet, votre impact ne se limite pas au premier cercle de personnes que vous rencontrez. Il est bien plus important que cela. Comme une pierre jetée dans l’eau qui forme des cercles concentriques, chacun de vos gestes crée des vagues qui s’étendent bien au-delà de vous. Quand vous vous laissez aller à la mauvaise humeur, ce n’est pas uniquement les personnes que vous croisez qui en pâtissent, mais toutes les autres personnes qu’elles croiseront par la suite. Heureusement, l’inverse est vrai aussi. Imaginons que vous sortiez du travail d’excellente humeur. Vous arrivez chez la nourrice avec le sourire et vous lui faites un compliment bien senti. Votre fiston vous entend arriver et se précipite avec ses mains toutes sales… Pensez-vous que les choses se dérouleront de la même manière que tout à l’heure ? Probablement non… Rendez-vous compte que vos interactions avec les autres ont la capacité de déclencher une multitude de réactions en chaîne. Il vous appartient de décider si vous voulez que ces réactions soient positives ou négatives. N’est-ce pas fantastique ? Vous avez le pouvoir d’améliorer le monde autour de vous simplement avec un sourire, un compliment, une attention… A ce propos, il est intéressant de connaître la Théorie de la Louche et du Seau, qu’expliquent Tom Rath et Donald Clifton dans « Votre seau est-il bien rempli ? ». Selon eux, chacun de nous possède un seau invisible qui se vide ou se remplit en permanence selon ce que les autres nous disent ou nous font. Quand notre seau est plein, nous nous sentons formidablement bien tandis que s’il est vide, nous nous sentons très mal. Nous possédons également chacun une louche invisible, que nous pouvons utiliser pour remplir le seau des autres – en disant et en faisant des choses qui leur font du bien – ou pour puiser dans le seau des autres – en leur disant ou faisant des choses qui leur sapent le moral. Lorsque nous remplissons les seaux des autres, nous remplissons du coup notre propre seau, tandis qu’en vidant les autres seaux nous vidons le nôtre aussi. Avoir notre seau plein nous rend plus forts, plus optimistes, plus énergiques. Avoir notre seau vide sape notre énergie, empoisonne notre perception des choses et mine notre volonté.clip_image002[8] Chaque jour, nous avons le choix soit de remplir mutuellement nos seaux soit de les vider. Chaque jour nous pouvons choisir ou non d’être un cadeau pour les autres en stimulant leurs émotions positives. Et une merveilleuse façon de le faire est d’écrire à l’autre ce que l’on apprécie tout particulièrement chez lui. Imaginez au moment de Noël, dans les chaussons, un joli papier enroulé sur lui-même avec un magnifique ruban… Et surtout tentez l’expérience…

Vous êtes votre plus beau cadeau !